Pro League: les Red Lions s’imposent sur le fil face à la Grande-Bretagne (3-2, vidéos)

Pro League: les Red Lions s’imposent sur le fil face à la Grande-Bretagne (3-2, vidéos)
Belga

Les protégés de Shane McLeod poursuivent leur route en tête de la Pro League après leur 6e succès dans la compétition. Face à la Grande-Bretagne qui disputait son 3e match en 5 jours après ses duels face aux Pays-Bas, à Amsterdam, les Lions, privés de Vincent Vanasch et de Loick Luypaert, mais avec John-John Dohmen de retour aux affaires, prenaient le jeu à leur compte dès le coup d’envoi même si la première possibilité était à mettre au crédit des visiteurs qui obtenaient un premier penalty après moins de 60 secondes. Mais la tentative d’Adam Dixon était stoppée avec autorité par Loic Van Doren. Juste avant la fin du premier quart, les Britanniques obtenaient 2 p.c. mais sans succès alors que les Belges avaient contrôlé la possession de balle. Les visiteurs prenaient de plus en plus d’initiatives mais sans plus de réussite. Il fallait attendre la 27e minute pour assister à la première occasion des Red Lions et à l’ouverture du score d’Alexander Hendrickx sur un sleep puissant. C’était du 100 % pour la Belgique qui démontrait une nouvelle fois son réalisme à toute épreuve dans ce type de rencontre. Mais la joie était de courte durée puisque juste avant la pause, Phil Roper égalisait méritoirement sur le 5e penalty visiteur.

Les Red Lions allaient devoir montrer un tout autre visage au retour des vestiaires s’ils souhaitaient remporter les 3 points face à une équipe britannique bien en place et inspirée dans ses reconversions offensives. Et il ne fallait que 3 minutes aux Belges, sur leur 2e occasion de la partie, pour inscrire le numéro 2 via Tom Boon sur un service parfait d’Arthur Van Doren. Il n’en fallait pas plus pour susciter une réaction adverse mais ni Alan Forsyth ni Liam Ansell ne parvenait à tromper la vigilance de Loic Van Doren alors que la pluie redoublait d’intensité. À la 47e minute, Jack Waller remettait finalement les 2 équipes à égalité (2-2). Manu Stockbroekx obtenait ensuite la possibilité de redonner l’avance à ses couleurs mais il manquait de réussite. Les Britanniques ne lâchaient rien et obtenaient 3 p.c. consécutifs mais ils ne trouvaient pas le chemin des filets. Les 5 dernières minutes étaient un peu décousues et à l’ultime minute de jeu, John-John Dohmen inscrivait le but de la victoire sur une phase un peu confuse (3-2).

Au coup de sifflet final, Florent van Aubel ne cherchait pas d’excuses pour expliquer cette prestation en demi-teinte. « Nous avons été moins fringants qu’à l’habitude, c’est une certitude. C’était notre premier match international avec l’équipe depuis les duels en Allemagne et cela s’est ressenti immédiatement. Nous n’avons pas proposé notre meilleur hockey mais nous avons remporté la victoire. Cela signifie tout de même quelque chose. Nous devrons corriger le tir pour demain. C’était une question de rythme et d’automatismes. Il y a eu également bien trop de déchet technique dans notre jeu. Enfin, cela s’est ressenti que nous n’avions plus joué en championnat depuis 2 semaines. Nous allons donc retenir avant tout le réalisme dont nous avons fait preuve et cette nouvelle victoire dans la compétition. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous