Shopping: «Ne le faites pas si ce n’est pas vraiment nécessaire», insiste le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke

Frank Vandenbroucke
Frank Vandenbroucke - Photo News

Le ministre de la santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), appelle les Belges samedi à VTM NIEUWS à ne pas faire de shopping demain/dimanche, bien que les magasins soient ouverts. « Ne le faites pas si ce n’est pas vraiment nécessaire », a-t-il dit. Dans le journal de la VRT, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a fait le même appel.

« Si vous mettez 100 personnes ensemble, il y a certainement des personnes qui sont infectées. Même s’ils ne se sentent pas malades, ils sont dangereux pour les autres personnes de ces groupes. Il y aura peut-être des gens qui seront gravement malades lorsqu’ils seront infectés, qui finiront à l’hôpital, qui se retrouveront en soins intensifs ».

Les longues files d’attente dans les magasins et les rues commerçantes très fréquentées « sont dangereuses et c’est justement ce que nous ne voulons pas voir », déclare Vandenbroucke. « Et ce n’est pas nécessaire. De nombreux magasins resteront ouverts, vous pourrez y acheter non seulement des produits alimentaires et de soins, mais aussi des jardineries. Tous les magasins auront également la possibilité de commander et de retirer les produits en ligne ».

M. Vandenbroucke souligne également que les mesures plus strictes ne pourraient pas entrer en vigueur plus tôt. « Il y a encore une heure, nous avons travaillé sur le décret ministériel, qui fixe toutes ces règles. Il doit être bien formulé, il doit être publié, car il y a des sanctions et des amendes pour les violations », semble-t-il. « Nous devons faire un peu appel à la bonne volonté du peuple. »

Sur le même sujet
Santé publique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous