Un calendrier en mode «européen» pour le Sporting d’Anderlecht

Lukas Nmecha.
Lukas Nmecha. - Photo News

Même si son démarrage n’a pas répondu aux attentes (17 sur 30), Anderlecht fait toujours partie des prétendants au top 4, lui qui ne pointait à l’entame de cette 11e journée qu’à trois petites unités d’un (ancien) leader qu’il reçoit ce dimanche (13h30).

Vainqueur de manière aussi surprenante que logique de Tottenham, jeudi soir, l’Antwerp est, de son côté, redevenu une référence depuis son retour en Division 1A. « On aimerait bien profiter plus longtemps de ce succès contre les « Spurs », mais le match au RSCA doit désormais retenir toute notre attention », a expliqué l’entraîneur du « Great Old » Ivan Leko. « Contrairement à ce que j’ai pu entendre, nous ne serons pas favoris – nous ne sommes pas Barcelone ! –, mais nous irons là-bas pour tenter de nous imposer ».

Kompany : « De bons tests »

En réalité, tant l’Antwerp qu’Anderlecht devraient tirer des enseignements utiles de cette rencontre au sommet, qu’ils soient positifs ou négatifs, d’ailleurs. Le Sporting, qui a jusqu’ici eu un programme assez facile sur papier, va pouvoir se confronter à une grosse équipe, qui a du métier et du caractère à revendre. Jusque maintenant, son seul « gros » match, au FC Bruges, s’était soldé par une défaite aussi lourde dans les chiffres (3-0) que dans la manière, la seule subie cette saison.

Dès ce dimanche, Anderlecht va donc entamer un programme démentiel en mode « européen » puisqu’il va affronter les trois autres équipes belges engagées sur la scène continentale (et même quatre si on ajoute Charleroi, stoppé aux préliminaires) : l’Antwerp (11e journée), Gand (12e) le Standard (14e) et Charleroi (17e). Le tout entrecoupé d’un déplacement au Beerschot (13e) et Zulte Waregem (15e) ainsi que la visite de Genk (16e) ! « C’est clair qu’il s’agira de bons tests pour nous situer », concède Vincent Kompany. On peut le comprendre…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous