Accueil Société

Coronavirus: localement, les hôpitaux sont partagés entre mince espoir et grande détresse

Le « plateau » des admissions à l’hôpital, peut-être atteint ce week-end, ne doit pas cacher des situations parfois « catastrophiques » par endroits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

On entrevoit un début de stabilisation des chiffres d’admission à l’hôpital pour motif de covid ? Ne sabrons pas le champagne trop vite. C’est le message de trois hôpitaux de trois régions différentes. Qui oscillent entre le mince espoir et la très grande inquiétude.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, dimanche 1 novembre 2020, 18:58

    Cela promet de beaux jours aux patients. Ce qui est incroyable, c'est que dès le premier jour en mars les soignants n'ont eu de cesse que de parler de leurs problèmes sans proposer de solution. Quant à la qualité des soins elle interpelle vu le nombre de morts par rapport au nombre de personnes contaminées. Aucune explication à ce sujet si ce n'est Madame Vlieghe qui déclare avoir demandé "des choses"...au politique mais ne les avoir pas reçu...Quelles choses??

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 1 novembre 2020, 22:03

    Par contre de votre part, zéro solution. Que des lamentables lamentations.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs