Boljevic après la blessure de Vanheusden au Standard: «Ses cris restent dans votre esprit» (vidéo)

@News
@News

Titularisé pour la première fois depuis le 23 août (0-0 à Genk), Aleksandar Boljevic a reçu une chance qu’il attendait depuis un petit temps dimanche, face à Ostende. « Le coach ne m’a pas spécialement parlé. J’ai été bon à l’entraînement et je pense avoir mérité cette chance de débuter la rencontre », a-t-il expliqué à l’issue de la victoire du Standard.

Le Monténégrin de 24 ans n’a pourtant pas été à la fête. Contrairement à Amallah et Balikwisha, il a eu du mal à se mettre en évidence sur le plan offensif, dans un match particulièrement fermé. « Il y a beaucoup d’équipes qui viennent ici à Sclessin pour bien défendre, et c’est parfois difficile de trouver un chemin vers le but adverse. C’est d’autant plus vrai que les équipes en face de nous savent comment on joue désormais. Mais, pour moi, le plus important était de récupérer les trois points après trois défaites consécutives. Ce n’était pas notre meilleur match, mais on a gagné, c’est l’essentiel. »

En toile de fond de cette victoire contre Ostende, un voile noir, tout de même : la blessure de Zinho Vanheusden. « Je n’ai pas les mots, c’est l’un des meilleurs joueurs du Standard pour l’instant », assurait Aleksandar Boljevic. « Il nous a beaucoup motivés à la pause, c’est notre capitaine. J’espère que sa blessure n’est pas aussi sérieuse que ce que l’on pourrait penser. Cela a été difficile de rentrer à nouveau dans le match, car ses cris restent dans votre esprit. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous