Bodart raconte la blessure de Vanheusden au Standard: «J’ai vraiment mal pour lui»

@Belga
@Belga

Battu par Gueye sur cette action, avant que M. Visser ne vienne à sa rescousse, Arnaud Bodart était aux premières loges au moment de la blessure de Zinho Vanheusden. Les cris de son capitaine, qui ont résonné dans un stade Maurice Dufrasne pratiquement vide, le gardien du Standard les a parfaitement entendus. « J’ai entendu un craquement. Il faudra voir les analyses médicales, j’espère que ce n’est pas si grave. Il a bien crié, c’est clair… Ce n’est jamais agréable de voir un coéquipier se blesser. Malheureusement, cela fait partie du football. On lui dédie tous cette victoire »

Évacué sur civière à la 22e minute, le capitaine du Standard était présent à la pause dans le vestiaire pour encourager ses coéquipiers. « Il a dit : oh non, pas maintenant… Je crois que cela veut tout dire, il était très motivé ces derniers temps. Sa force était là. J’ai vraiment mal pour lui, c’est moche. Il a déjà eu deux problèmes au genou (NDLR : gauche), j’espère que ceci ne sera pas le troisième… »

De son côté, Arnaud Bodart a passé une soirée relativement calme dans ses cages, bien protégé par le duo défensif Dussenne-Bokadi qui n’a pas laissé grand-chose aux attaquants d’Ostende. C’est surtout au pied et dans ses sorties qu’il s’est surtout illustré. Avec au bout du compte, une quatrième clean sheet pour le jeune portier liégeois (22 ans) qui est de loin le joueur le plus irréprochable depuis plusieurs semaines, que ce soit sur le plan sportif mais également au niveau de l’attitude. « Le plus important, c’est d’abord la victoire. Mais c’était également important d’enrayer cette spirale négative qui aurait pu être compliquée à inverser. On avait une équipe fraîche devant nous qui a pratiqué un bon football. Personnellement, j’ai eu peu de ballons mais il a fallu être précis avec les pieds ! La clean sheet ? On a eu davantage de réussite aussi, avec notamment le poteau touché par Sakala. Ces dernières semaines, la chance n’avait pas tourné en notre faveur… »

Autre enseignement essentiel de ce match et de cette victoire, les conséquences au classement qu’Arnaud Bodart n’a pas hésité à rappeler. « Bruges et l’Antwerp ont perdu des points, Anderlecht a gagné… Tout se resserre en haut du tableau, on a bien fait de prendre des points également. »

Le Standard n’est effectivement qu’à un point de Charleroi, leader, qui possède toutefois un match de moins au compteur. Le déplacement à l’Antwerp dimanche vaudra donc son pesant d’or.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous