Confinement: Verviers prend des mesures additionnelles

Confinement: Verviers prend des mesures additionnelles
Belga

Des principales villes belges, Verviers est celle qui est la plus sévèrement frappée par l’épidémie. Les autorités locales ont décidé d’aller au-delà des mesures prises vendredi par le comité de concertation. Muriel Targnion (ex-PS), la bourgmestre de l’ancienne cité lainière, a pris une ordonnance de police qui prévoit des dispositions additionnelles.

Catastrophique, la situation sanitaire a poussé l’hôpital de Verviers à construire une infrastructure de campagne sur un parking. Elle peut abriter 34 malades du covid atteints légèrement.

Selon les chiffres disponibles ce dimanche chez Sciensano, le taux d’incidence à Verviers (nombre de cas pour 100.000 habitants) était de 4.319 cas en quatorze jours, soit plus de 4 %. Les taux d’incidence étaient de 1.243 à Anvers, de 2.171 à Bruxelles et de 2.943 à Liège. En réalité, 2.400 nouveaux cas ont été enregistrés en deux semaines pour une population de 55.000 Verviétois.

Mais c’est toute une sous-région qui prend de plein fouet cette seconde vague de l’épidémie. En attestent les taux d’incidence de 4.294 à Dison, 4.983 à Pepinster, 4.989 à Herve et jusqu’à 5.213 dans la bucolique entité de Jalhay.

Revenons au chef-lieu d’arrondissement : dans une situation politique plutôt inconfortable (un arrêt du conseil d’Etat lui a permis de retrouver son écharpe perdue), Muriel Targnion a donc estimé qu’une réaction locale s’imposait. « Nous avons plus de jeunes de moins de 24 ans qui présentent un test positif que de personnes de plus de 65 ans », constate-t-elle.

Les deux mesures additionnelles sont les suivantes. Un : toutes les activités sportives, culturelles ou de mouvements de jeunesse pour les moins de 12 ans sont interdites, en extérieur comme en intérieur. Deux : à l’exception des enterrements, tous les lieux de culte resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous