Bjarne Riis pessimiste sur les chances de NTT Pro Cycling de continuer en 2021

Bjaarne Riis et Giacomo Nizzolo
Bjaarne Riis et Giacomo Nizzolo - Photo News

Dans une interview au journal danois Ekstra Bladet publiée lundi, l’ancien vainqueur du Tour de France 1996 a admis qu’il n’était «pas vraiment» réaliste de croire que l’équipe puisse être sauvée après la décision de NTT de cesser son soutien.

«Il semble qu’il n’y aura pas d’équipe avec moi à sa tête l’année prochaine. C’est la situation. Nous n’avons pas de sponsor en ce moment et il se fait tard, donc ça n’a pas l’air très bon», a précisé Riis. «La situation est telle qu’elle est et il n’y a rien que je puisse faire pour y remédier».

«Je suis désolé qu’il ne nous ait pas été possible de faire un bon projet. Nous voulions mettre en place une bonne équipe et créer quelque chose d’incroyable autour d’elle. C’était notre intention dès le début, mais ce n’est pas comme ça que ça doit être. Pas maintenant, du moins.»

Huit coureurs, dont le détenteur du record de l’heure notre compatriote Victor Campenaerts, sont sous contrat avec l’équipe pour 2021, tandis que toute l’équipe et le personnel ont été encouragés à chercher du travail ailleurs à partir de l’année prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous