Attaques à Vienne: l’assaillant abattu était un partisan de l’État islamique

Attaques à Vienne: l’assaillant abattu était un partisan de l’État islamique

L’assaillant tué par la police à Vienne, après les fusillades survenues lundi soir, était un sympathisant de l’État islamique (EI), a indiqué le ministre des Affaires étrangères autrichien, Karl Nehammer, mardi matin lors d’une conférence de presse dans la capitale.

« C’est une personne radicalisée qui se sentait proche de l’EI », a déclaré Karl Nehamme, qui a précisé que l’assaillant abattu était armé et portait bien une ceinture d’explosifs. Le maire de Vienne avait indiqué plus tôt que celle-ci était factice.

Le domicile du suspect a été perquisitionné.

« Nous ne pouvons pas exclure qu’il y ait d’autres auteurs », a averti le ministre de l’intérieur.

Deux hommes et une femme sont décédés au cours de cette attaque et 15 autres personnes ont également été blessées, dont un policier, selon les derniers éléments fournis par les forces de l’ordre.

>> « Acte lâche », « Nous ne céderons rien »… les politiques européens réagissent à l’attaque de Vienne

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous