BNP Paribas: légère baisse du bénéfice net au troisième trimestre

Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires pour le secteur bancaire, s'élève à 10,88 milliards d'euros, en progression de 2,1% à périmètre et change constants.

"Dans un contexte économique présentant des dynamiques différenciées selon les zones géographiques et les secteurs, BNP Paribas fait preuve de résilience grâce à sa solidité financière, à sa diversification et à la puissance d'exécution de ses plateformes", commente Jean-Laurent Bonnafé, administrateur directeur général, cité dans un communiqué.

La banque, maison-mère de BNP Paribas Fortis, a cependant augmenté ses provisions de près de 50%, à plus de 1,2 milliard d'euros, à fin septembre - un coût du risque toutefois en baisse de 202 millions d'euros par rapport au deuxième trimestre 2020.

Les différentes branches d'activités de la première banque européenne ont connu des destins différents.

La banque de financement et d'investissement a vu son chiffre d'affaires grimper de 17,4% sur un an, avec une "hausse des revenus dans tous les métiers et toutes les régions".

À l'inverse, la division "International financial services" - qui comprend pêle-mêle crédit à la consommation, assurance, gestion privée et activités de banques de détail hors zone euro - a vu son activité diminuer de 7,2%. Cette branche d'activité, du fait de son exposition à l'internationale, a particulièrement souffert de la hausse de l'euro.

Enfin, l'activité "Domestic markets", qui inclut la banque de détail en France et en zone euro (Italie, Belgique, Luxembourg), a peu évolué sur un an, avec une baisse du chiffre d'affaires de 0,4%.

Les activités "banque de détail en Belgique" affichent un produit net bancaire de 851 millions d'euros (-0,3%) et des résultats en hausse, malgré un coût du risque lui aussi en augmentation.

Malgré un troisième trimestre solide, le bénéfice de BNP Paribas a cependant décru sur neuf mois de 13,4%, à 5,48 milliards d'euros, en ligne avec les prévisions du groupe qui table sur une diminution de 15% à 20% pour 2020.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous