Adecco: bénéfice net en baisse de 55% au 3e trimestre malgré une "reprise graduelle"

Son bénéfice net s'est inscrit en baisse de 55% par rapport au troisième trimestre 2019, à 80 millions d'euros, sous le poids de charges de restructuration, tandis que son chiffre d'affaires a diminué de 18%, à 4,8 milliards d'euros, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Sa croissance organique ajustée du nombre de jours ouvrables, qui permet de jauger le rythme des embauches, s'est contractée de 15%, a-t-il précisé.

Ces chiffres sont supérieurs aux attentes des analystes interrogés par l'agence suisse AWP qui tablaient en moyenne sur 63 millions d'euros de bénéfice pour 4,7 milliards de revenus.

En France, son plus gros marché, ses recettes ont diminué de 18%, après une chute de 44% au deuxième trimestre durant le confinement, le groupe évoquant une "forte reprise" avec la réouverture de l'économie.

La demande est toutefois restée en baisse dans l'industrie, l'automobile et le bâtiment alors que des secteurs comme la logistique, la santé et la pharmacie ont mieux résisté.

En Amérique du Nord, ses revenus se sont contractés de 14% dans le placement généraliste et de 21% dans les profils spécialisés.

"Si l'environnement de marché est resté difficile au troisième trimestre, nous avons vu une reprise graduelle de l'activité au fur et à mesure de l'assouplissement des confinements", a déclaré son directeur général, Alain Dehaze, cité dans le communiqué.

L'érosion des revenus a décéléré au fil du trimestre, le repli se chiffrant à 14% en septembre tandis que les volumes pour octobre allaient également dans le sens d'une amélioration graduelle, a précisé le groupe.

Les nouvelles mesures de restrictions n'ont pas encore d'impact substantiel sur la demande, Adecco reconnaissant cependant qu'elles vont probablement ralentir la reprise.

En octobre, son concurrent néerlandais Randstad a fait état d'un repli de 14% de son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre tandis que l'américain Manpower a pour sa part enregistré une baisse de 13%.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous