Accueil Monde

Terrorisme nucléaire: le risque s’est réduit, la menace persiste, selon Barack Obama

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président américain Barack Obama a prévenu vendredi que la «menace» d’un acte de «terrorisme nucléaire» qui serait perpétré par des djihadistes continuait de planer sur la communauté internationale, en dépit des efforts mondiaux pour la contrecarrer. «Nous avons sensiblement réduit le risque. Mais (...) la menace du terrorisme nucléaire persiste et continue d’évoluer», a déclaré M. Obama en ouvrant la session plénière d’un sommet international sur la sûreté nucléaire à Washington.

«Heureusement, grâce à nos efforts coordonnés, aucun groupe terroriste n’a réussi jusqu’à présent à acquérir une arme nucléaire ou une bombe sale faite de matériaux radioactifs», a souligné le président des Etats-Unis. Mais il a rappelé que le groupe islamiste «Al-Qaïda avait longtemps cherché (à s’emparer) de matériaux nucléaires» et que «des individus impliqués dans les attentats de Paris et de Bruxelles avaient filmé par vidéo un responsable officiel d’une infrastructure nucléaire».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs