L'introduction en Bourse du chinois Ant Group reportée

La Bourse de Shanghai a décidé de repousser l'introduction en Bourse d'un montant inédit de 34 milliards de dollars, qui devait initialement avoir lieu jeudi sur les places de Hong Kong et Shanghai, estimant que Ant Group "risque d'échouer à respecter les conditions d'émission et d'enregistrement ou les exigences (des régulateurs) en matière d'information", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Cette annonce intervient au lendemain d'une réunion inhabituelle entre le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Alibaba et principal actionnaire d'Ant Groupe, ainsi que d'autres dirigeants du groupe, avec les autorités de régulation financière.

Rien n'a filtré quant au contenu de la discussion, mais Ant a été montré du doigt récemment dans les médias chinois pour les risques que pourraient constituer ses activités de prêts en ligne.

Outre les 731 millions d'utilisateurs mensuels actifs de sa plateforme de paiement Alipay, omniprésente en Chine, Ant s'est diversifié ces dernières années dans les services financiers, permettant par exemple aux utilisateurs d'obtenir un emprunt en quelques clics.

Le développement des services financiers en dehors du secteur bancaire préoccupe les régulateurs. Dimanche, le quotidien Financial News s'inquiétait de l'expansion infinie des géants de l'internet et d'une "grave contagion des risques".

La bourse de Shanghai a déclaré mardi que la société avait elle-même "signalé des problèmes majeurs tels que des changements dans l'environnement de supervision de la fintech", et que l'inquiétude suscitée par ces problèmes avait poussé au report.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous