Thomas Meunier égratigne la Belgique sur sa gestion de la crise sanitaire: «La situation y est catastrophique…»

Photonews
Photonews

Trois Belges, trois Diables rouges, seront sur la pelouse du stade Jan Breydel avec le maillot du Borussia Dortmund mercredi (21h00) au Club de Bruges pour la troisième journée de la Ligue des champions dans le groupe F. Accompagné de Thorgan Hazard et Axel Witsel, Thomas Meunier aura un sentiment un peu particulier, lui qui a porté le maillot brugeois entre 2011 et 2016.

Troisième du groupe avec 3 unités, pour 4 à Bruges, le club allemand en tête de la Bundesliga cherche un bon résultat chez un adversaire qu’il peut redouter. D’autant plus que Mats Hummels sera absent dans la défense allemande, alors que le jeune prodige norvégien Erling Haaland, 20 ans, est incertain, en délicatesse avec son genou.

Thomas Meunier se sent bien intégré dans l’équipe allemande. « Ce qui me manque le plus, ce sont les supporters, c’est aussi pour eux et leur ambiance formidable que j’ai signé ici. Tout est nouveau pour moi, mais je me sens bien intégré et l’équipe est fantastique », a confié le Diable rouge lors du point presse qui s’est tenu à Dortmund où les Allemands se sont entraînés encore mardi avant de rejoindre la Venise du Nord.

« La semaine s’est très bien déroulée, tout le monde a fait son job. On a encore du boulot, mais on est déjà pas mal. Bruges a été très constant et a bien progressé sur les 5 à 6 dernières années. Des gars comme Vormer et Vanaken sont de supers joueurs. Simon Mignolet est revenu d’Angleterre. J’ai encore beaucoup de contacts avec Bruges. J’y ai passé cinq belles années », a ajouté encore Thomas Meunier soucieux par ailleurs pour sa famille en Belgique. « La situation du Covid est très sérieuse en Belgique, plus qu’en Allemagne et pour être honnête, je suis content d’être ici en Allemagne. Le club prend vraiment bien soin de nous et je me sens en sécurité. La situation est pire là-bas qu'ici. Je suis en contact avec ma famille en Belgique, la situation y est catastrophique. Je pense que la Belgique aurait dû réagir fortement. »

Le Borussia Dortmund est en tête de la Bundesliga avec 5 victoires pour une seule défaite (encoure le 26 septembre) aux côtés du Bayern. Le club allemand a aligné quatre victoires de suite en championnat dont celle de samedi à Bielefeld (0-2).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Dans les années 80, Maradona faisait les beaux jours de Naples, Platini de la Juventus.

    Par Emanuela Audisio

    Football international

    Michel Platini: «Pour les jeunes, personne n’arrive à la cheville de Diego Maradona»

  • iPiccy-collage

    Par A.C. avec J.B., D.S., G.R. et X.T.

    Standard

    Deux gardiens fiables, de l’instabilité dans le milieu,... Voici notre grande comparaison de chaque ligne de jeu avant Anderlecht-Standard

  • 2513891

    Par Cédric Martin (avec Fr.L.)

    Charleroi

    Defays, de futur Mazzù à éternel T2 de Charleroi?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous