Coronavirus - CIB et Federia au Conseil d'Etat contre l'interdiction des visites immobilières (2)

Selon les fédérations, l'interdiction manque de fondement juridique. Dans l'arrêté ministériel sur les mesures contre le coronavirus, le secteur ne voit pas de base pour une interdiction des visites à domicile.

Toutefois, il est précisé qu'il y a une interdiction dans le cadre des mesures contre le coronavirus sur le site internet des autorités dans la rubrique des questions les plus posées (FAQ). La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a confirmé lundi cette interdiction.

"Nulle part dans le texte (de l'arrêté ministériel, ndlr) une interdiction des visites de sites n'est imposée", a expliqué Kristophe Thijs de CIB Flanders. "Selon les juristes que nous avons consultés, une FAQ n'est pas obligatoire par nature. "

Selon la fédération immobilière, les courtiers sont déjà confrontés à des "histoires déchirantes" de personnes qui ont vendu ou loué une maison et qui veulent maintenant entrer sur le marché, mais ne sont plus en mesure de le faire. 'C'est de cela qu'il s'agit pour nous. Il y a un côté profondément humain dans cette histoire", selon M. Thijs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous