La filiale américaine de bpost affectée plusieurs jours par une attaque de rançongiciel

Entre-temps, Radial a réussi à retrouver suffisamment de fonctionnalités pour lui permettre de reprendre ses activités de fulfilment sur tous ses sites.

Lors de ce type d'attaques, les cybercriminels bloquent les systèmes informatiques et demandent généralement une rançon. On ne sait pas si bpost a effectivement payé. "L'enquête est en cours. Entre-temps, l'activité a repris et aucune donnée n'a été volée", dit la porte-parole." Il n'y a eu aucun impact sur les activités de bpost en dehors de l'Amérique du Nord".

Radial prendra des mesures supplémentaires pour faire face correctement aux volumes plus élevés qu'elle s'attend à devoir traiter en fin d'année, indique la société. L'entreprise ne peut pas encore calculer d'impact financier global car l'enquête est en cours. Néanmoins, bpost relève les prévisions de bénéfices de l'ensemble du groupe: il table désormais sur un résultat opérationnel d'au moins 270 millions d'euros cette année, contre une prévision antérieure de 240 à 270 millions d'euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous