Accueil L’archive

2 avril 2005: «Jean-Paul II, l’Eglise triomphante»

Jean-Paul II a incarné une conception de la foi où le doute n’avait pas sa place. Il laisse une Eglise marquée par son entreprise de « restauration » des certitudes dogmatiques.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 29 min

Personnage exceptionnel, Jean-Paul II a successivement défié la plupart des schémas qui lui ont été accolés, par ses partisans comme par ses détracteurs. Il n’a manqué ni des uns ni des autres tout au long de son pontificat de 26 ans, offrant à la fois l’image d’un pape paradoxal, et celle d’un pape entier, taillé dans une pierre aussi solide et inamovible que sa foi et ses convictions.

On ne peut éviter la tentation de chercher dans l’enfance de ce pape des clés pour comprendre un pontificat marqué par sa personnalité. Celle-ci en offre quelques-unes, dont l’aspect « psychanalytiquement » ou sociologiquement trop évident n’interdit pas qu’on les prenne en compte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par NICOLAY JEAN-MARIE, samedi 2 avril 2016, 11:31

    Et à cette date, le scandale des prêtres pédophiles, dont certains appuyés ouvertement par JP II (parce qu'il croyait que c'était la faute aux communistes) n'avait pas éclaté!

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs