Pour Marc Wilmots, le duel du Standard au Lech Poznan en Europa League est «le match de la dernière chance»

Photonews
Photonews

Le Standard de Liège se déplace au Lech Poznan ce jeudi dans le cadre de la 3e journée d’Europa League. Dernier de leur groupe avec zéro point, ce match est crucial pour les Rouches s’ils veulent rester en course pour décrocher une qualification pour le tour suivant. Nombreux supporters regarderont cette rencontre avec nervosité, mais aussi d’anciens joueurs. C’est le cas de Marc Wilmots, qui s’est exprimé dans la presse polonaise.

« C’est le match de la dernière chance », a déclaré Wilmots, qui a évolué sous le maillot du Standard entre 1991 et 1996. « J’étais vraiment déçu après le match face aux Rangers. Maintenant, le Standard doit absolument gagner face à Poznan et avoir un total minimum de 10 points. Ce n’est pas impossible, mais difficile à réaliser. »

Lors de ses six dernières apparitions en phase de groupes de l’Europa League, le club liégeois n’a jamais rejoint le tour suivant. « C’est vrai », concède l’ancien sélectionneur fédéral, « mais j’espère malgré tout qu’il sortira de ce groupe. Benfica surpasse tout le monde, mais les autres équipes ont un niveau similaire. Le Standard a un groupe très jeune qui manque d’expérience. »

Interrogé sur l’effectif liégeois, Wilmots épingle Selim Amallah comme le joueur à surveiller. « Il court d’un rectangle à l’autre et possède une bonne technique. J’aime beaucoup son jeu. Mais c’est vrai que le Standard se cherche encore un attaquant. Balikwisha est très jeune, Oulare peut causer beaucoup de problèmes à ses rivaux. Cependant, il manque un attaquant qui pourrait se distinguer. Si le meilleur buteur est un milieu comme Amallah, cela montre bien qu’il manque des joueurs en attaque. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • SOCCER JPL D14 MOUSCRON VS CLUB BRUGGE

    Par Christophe Caulier

    Mouscron

    D1A: Mouscron verrouille un point bonus contre Bruges

  • PHOTONEWS_10883631-059

    Par Alexandre Cuitte

    Standard

    Anderlecht, la victime préférée de Maxime Lestienne

  • PHOTONEWS_10887881-006

    Par G.R. et X.TH

    Anderlecht

    Le futur du Sporting d’Anderlecht continue de se jouer en coulisses

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous