Éoliennes: le bénéfice net de Vestas recule au 3e trimestre

De juillet à septembre, le chiffre d'affaires du groupe a pris 31%, à 4,77 milliards d'euros tandis que son bénéfice net s'est contracté de 7%, à 284 millions.

Si Vestas continue à profiter des politiques de transition énergétique avec l'abandon des combustibles fossiles au profit d'énergies renouvelables moins polluantes, le marché éolien est extrêmement concurrentiel.

"En tant que leader et pionnier en énergie éolienne, Vestas est en bonne position pour diriger la transition énergétique mondiale", s'est félicité le groupe dans son rapport financier.

En terme de livraisons d'éoliennes, le groupe se targue d'avoir livré des turbines pour près de 6 gigawatts au troisième trimestre, une hausse de 44% sur un an portées par le marché américain.

En outre, Vestas poursuit donc ses investissements dans l'offshore avec l'acquisition des parts du conglomérat industriel japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) dans leur coentreprise d'éoliennes offshore pour environ pour 709 millions d'euros.

Pour 2020, Vestas table sur des ventes entre 14 et 15 milliards d'euros et une marge opérationnelle ebit comprise entre 5 et 7%. En 2019, l'entreprise avait réalisé un chiffre d'affaires de 12,1 milliards.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous