États-Unis: quand le nom du président sera-t-il connu?

10893825-100

Les élections américaines n’ont pas encore livré leur verdict. Plusieurs « swing states » n’ont pas terminé leur dépouillement suite à un nombre record de votes par correspondance, crise sanitaire oblige. Il y a eu, cette année, 2,5 millions de votes anticipés, huit fois plus qu’il y a quatre ans. Des votes dont ne veut pas entendre parler Donald Trump, qui refuse de les comptabiliser et menace d’aller devant la Cour suprême.

Le suspense à son comble

Plusieurs de ces États ont déjà indiqué qu’il faudrait attendre plusieurs jours pour connaître les résultats définitifs. En voici deux exemples.

Le Nevada (6 grands électeurs) rapporte qu’aucun autre résultat ne sera donné avant jeudi matin. Actuellement, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden est en tête avec 49,3 % des voix, contre 48,7 % pour le républicain Donald Trump, un résultat serré.

La Pennsylvanie (20 grands électeurs) est également concernée. Elle a commencé à traiter les bulletins de vote par correspondance le matin du jour du scrutin en vertu de la loi de l’État, mais une poignée de comtés ont déclaré qu’ils ne commenceraient le processus que mercredi. « Nous avons encore plus d’un million de bulletins de vote par correspondance à compter en Pennsylvanie », a déclaré Tom Wolf, le gouverneur démocrate de Pennsylvanie.

Or, vu le faible écart entre les deux candidats, il est fort probable qu’il faille attendre le verdict de ces « swing states » pour arriver à la barre fatidique des 270 grands électeurs, synonyme de victoire.

Présidentielle américaine: les résultats en direct

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous