Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: «La Cour suprême est une institution très politisée»

Pour l’historien Serge Jaumain, s’ils sont appelés à statuer sur les votes par correspondance, il est probable que certains juges de la Cour suprême n’oublieront pas qu’ils ont été nommés par Trump.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Il était 2h20 du matin à Washington, lorsque le président Donald Trump décréta, depuis la Maison Blanche, qu’il avait remporté l’élection présidentielle 2020 et que les résultats devaient être proclamés sans délai, c’est-à-dire sans attendre le dépouillement des votes par correspondance. « On ne veut pas qu’ils retrouvent des bulletins à 4h du matin », glissa-t-il, en menaçant de saisir la Cour suprême des États-Unis s’il devait en aller autrement.

Ces propos ont aussitôt été jugés « scandaleux » et « sans précédents » par le camp Biden, qui précisa qu’il était prêt à « combattre » en justice, si le président républicain saisissait bien la plus haute juridiction du pays.

Quel est le rôle exact de la Cour suprême dans un tel contexte ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs