ArcelorMittal: perte réduite de moitié au 3e trimestre, le marché de l'acier se redresse

Selon des résultats publiés jeudi, la perte nette a été ramenée à 261 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 13,3 milliards (en recul de 20,2% sur un an, mais en rebond de 20,9% comparé au deuxième trimestre).

"L'amélioration de la performance opérationnelle au troisième trimestre reflète le redressement progressif dans les marchés de l'acier, en particulier celui de l'automobile, suivant les impacts sévères sur l'activité économique des confinements liés au Covid-19 ", indique le groupe dans un communiqué publié jeudi.

"La demande s'est améliorée dans tous les segments de l'acier (..). Notre segment minier a aussi réalisé une performance solide, profitant d'un contexte de prix plus élevés pour le minerai de fer", a commenté le CEO Lakshmi Mittal, cité dans le communiqué.

"La hausse récente des cas de Covid-19 dans le monde rend prudent concernant les perspectives et nous devrions nous préparer à une plus grande volatilité", a-t-il ajouté.

Au cours du trimestre, les expéditions d'acier ont atteint 17,5 millions de tonnes, contre 14,8 millions de tonnes au deuxième trimestre, au plus fort de la première vague de la pandémie en Europe.

Malgré cette amélioration, la demande d'acier reste "nettement inférieure" à celle des niveaux observés avant le début de la crise sanitaire, indique ArcelorMittal. Ainsi, ses expéditions d'acier ont reculé de 13,5% au troisième trimestre par rapport à la même période l'an dernier.

De même, l'excédent brut d'exploitation (ebitda), qui s'est élevé à 901 millions de dollars au troisième trimestre, est en hausse par rapport aux trois mois précédent mais en recul comparé au même trimestre en 2019.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous