Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: l’élection se jouera-t-elle devant les tribunaux?

L’élection présidentielle américaine ne s’est pas terminée le 3 novembre. Des armées d’avocats et de juristes sont mobilisées dans les deux camps. Les Républicains déposent et vont déposer de nombreux recours pour tenter d’effacer des votes en faveur de Joe Biden.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Les Américains risquent de devoir attendre un certain temps avant de connaître avec certitude l’identité du président qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain à la Maison-Blanche. Une gigantesque bataille judiciaire va en effet débuter s’il se confirme, ce que les chiffres disponibles indiquent en ce matin du 5 novembre, que le Démocrate Joe Biden devrait remporter le scrutin présidentiel. Donald Trump semblait persuadé de devoir contre-attaquer puisqu’il a rageusement tweeté ses intentions ce jeudi soir : « Tous les États récemment revendiqués par Biden seront légalement contestés par nous pour fraude électorale et fraude aux élections nationales, a-t-il promis. Les preuves sont nombreuses – il suffit de consulter les médias. Nous gagnerons ! L’Amérique d’abord ! ». Les preuves invoquées restaient pourtant bien floues.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, lundi 9 novembre 2020, 12:08

    La démocratie aux States doit faire son travail, les médias ont autoproclamé Biden, mais pas encore la justice ni le peuple unis, la Russie et la Chine attendent un résultat officiel avant de saluer la victoire de Joe Biden.

  • Posté par D G, jeudi 5 novembre 2020, 23:54

    Vous avez oublié de préciser un point important : ce que les Démocrates se reprochent probablement dans le scrutin de 2000, c'est qu'un recompte total des votes en Floride aurait donné l'État à Al Gore. Au passage, ça aurait peut-être évité la guerre contre le terrorisme et l'augmentation du nombre d'attaques dans le monde entier. Par contre, un recompte des trois comtés demandés par les Démocrates n'aurait rien changé. Cela dit, Al Gore aurait gagné par 61 à 160 voix d'avance. Les Démocrates ont tout intérêt à ne pas laisser l'affaire passer devant la Cour Suprême et à éviter de demander différentes méthodes de comptage.

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs