Accueil Présidentielle américaine 2020

Le clan Trump s’englue dans les mensonges

Victoires annoncées précipitamment, théories conspirationnistes et vidéo mensongère, le candidat républicain et sa garde rapprochée multiplient les déclarations douteuses.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’incertitude fébrile qui entoure le dépouillement ne fait visiblement pas ressortir le meilleur des politiques américains. Depuis l’annonce des derniers résultats, plutôt favorables au Démocrate Joe Biden qui se rapproche petit à petit des 270 grands électeurs nécessaires à la victoire, le clan Trump bouillonne. Au point de relayer, régulièrement, de fausses informations. Tout a commencé par l’allocution lunaire du président républicain dans la nuit de mardi à mercredi : 8 mensonges en moins de 10 minutes.

Depuis, le président est passé à la vitesse supérieure : il n’instille plus le doute quant à une supposée fraude électorale. Non, il l’affirme. Quitte à voir ses tweets accompagnés d’un message du réseau social mettant les internautes en garde : « Une partie ou la totalité du contenu partagé dans ce tweet est contestée et susceptible d’être trompeuse quant au mode de participation à une élection ou à un autre processus civique. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 6 novembre 2020, 1:26

    Ouf, grâce à ... Jacques et Liliane la très grave, on a la vrai information. On est sauvé dites donc. Le plus drôle est notre amis Jacques qui ne semble pas savoir que chaque Etat organise l'élection à sa sauce, souvent d'ailleurs avec des moyens déjà bien dépassés. On est très très loin des "filigranes optiques" et du reste, ce n'est pas à Trump et au gouvernement fédéral d'organiser les élections (ou l'impression des bulletins de vote), cette prérogative revient aux Etats. On mesurera là toute la crédibilité vaseuse de la "vrai" information d'un simple citoyen épris de justice, de liberté, et surtout imbibé de trumpisme fesseboukisé. LOL

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, vendredi 6 novembre 2020, 4:14

    Je crois moi que vous vous êtes gravement mépris, l'avenir me donnera raison et vous aurez besoin d'une chaise pour vous asseoir afin d'avaler ce qu'il va arriver !

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, jeudi 5 novembre 2020, 17:05

    On voit bien que Joe Biden est au bord de la sénilité. Il est incapable d’aligner plus de deux phrases intelligibles, il accumule confusions sur confusions, il trotinne comme un vieillard pour faire croire qu ‘ il est en pleine forme. De qui est-il la marionnette ?

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 6 novembre 2020, 0:09

    @Marie Noelle Levaux, Votre commentaire grotesque et mensonger (à l'image de votre candidat préféré) en est la triste preuve. La première faiblesse du féminisme, ce sont une parties des femmes elles même. Cruches et fières de l'être!!!

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 5 novembre 2020, 20:46

    Une admiratrice des postures mussoliniennes du Donald ! Le Donald, si intelligent, si cultivé, si honnête, si clair, lui Et si raffiné dans son comportement !

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs