Présidentielle américaine

Présidentielle américaine: l’OSCE accuse Donald Trump «d’abus de pouvoir flagrant»

Présidentielle américaine: l’OSCE accuse Donald Trump «d’abus de pouvoir flagrant»
Reuters

Les observateurs électoraux internationaux de l’OSCE ont accusé jeudi le président américain Donald Trump «d’abus de pouvoir flagrant» pour avoir demandé l’arrêt du dépouillement des bulletins de vote avant la fin du processus.

«Ce qui est vraiment troublant, c’est que le chef d’Etat américain a demandé la fin du décompte au milieu de l’apparat présidentiel de la Maison Blanche, c’est-à-dire avec tous les insignes du pouvoir autour, en raison de sa prétendue victoire. C’était un abus de pouvoir flagrant», a dénoncé le député allemand Michael Georg Link, coordinateur des observateurs internationaux chargés de suivre ce scrutin, dans une interview au quotidien allemand Stuttgarter Zeitung.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous