Coronavirus - Brussels Airlines développe un projet pilote de tests rapides dans les avions

La crise du coronavirus a paralysé le trafic aérien en mars. Il a depuis lors redémarré, mais il y a encore beaucoup moins de vols que d'habitude en raison des restrictions de voyage. Au cours des neuf premiers mois de l'année, Brussels Airlines a transporté 73% de passagers en moins et la compagnie a également vu son chiffre d'affaires baisser de 70% par rapport à l'année précédente.

"Comme les restrictions de voyage, les quarantaines et la complexité continuent à peser lourdement sur la demande, nous plaidons pour une démarche européenne des réglementations en matière de voyage, combinée à une approche globale de tests rapides dans le cadre du voyage", a déclaré M. Vranckx dans un communiqué de presse. "Comme premier pas dans cette direction, nous travaillons sur des essais de tests rapides de l'antigène COVID-19 sur des vols spécifiques dans un avenir proche".

Brussels Airlines veut lancer un projet pilote sur une route spécifique, pour voir comment une approche avec des tests rapides peut être intégrée et éventuellement généralisée, a expliqué le porte-parole Kim Daenen. La compagnie aérienne espère ainsi donner un nouveau souffle au secteur de l'aviation.

Brussels Airlines ne peut pas encore dire à quoi ressemblera le projet pilote, mais il devrait démarrer ce mois-ci. À terme, la compagnie aérienne pourrait également fournir des données aux autorités et les tests pourraient, par exemple, garantir que les passagers puissent suivre des mesures anti-corona moins strictes à leur arrivée à destination, si les pays concernés sont d'accord.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous