General Motors voit son bénéfice net bondir de 72% grâce aux ventes de gros véhicules

Cette annonce faisait bondir l'action de plus de 7% dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street.

Ajusté par action et hors éléments exceptionnels, référence des investisseurs nord-américains, le bénéfice s'élève à 2,83 dollars, là où les analystes anticipaient 1,38 dollar.

Alors que les ventes de voitures se sont progressivement redressées depuis le trou d'air observé au début de la pandémie de Covid-19, au printemps, le chiffre d'affaires de GM s'est de son côté stabilisé à 35,48 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, les ventes se sont améliorées chaque mois, portées par les SUV (4x4 de ville), pick-up (camionnettes à plateau) et crossover (croisement entre SUV et berline) comme la Chevrolet Blazer.

Ces produits étant plus chers et plus rentables que les simples berlines, cela a permis de compenser la baisse de 10% du nombre de véhicules vendus dans le pays sur la période.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous