Eaglestone investit 55 millions d’euros à Woluwe-Saint-Lambert

Eaglestone Twin House
D.R.

Le groupe immobilier Eaglestone a acquis à un fonds allemand le complexe Twin House à Woluwe-Saint-Lambert, une commune dans laquelle il est déjà solidement ancré avec des projets comme Elyx ou The W (pour un total de 200 logements). Composée de deux bâtiments identiques, la Twin House propose plus de 16.000 m2 de surfaces de bureaux sur 7 étages et 200 emplacements de parking.

L’opérateur Telenet occupera une grande partie des bureaux jusqu’à la fin de l’année. Eaglestone entend reconvertir le complexe en appartements, avec quelques surfaces de bureaux et d’équipements, et en faire un ensemble à haute qualité environnementale.

Coût total de l’investissement, travaux compris : 55 millions d’euros.

 
À la Une du Soir.be
  • PHOTONEWS_10747870-003
    Standard

    Le Standard a besoin d’argent frais

  • Photo prétexte.
    Europe

    Espagne: huit migrants, dont un enfant, retrouvés morts sur la côte andalouse

  • image,2004-08-12,d-20040716-WH78ZA_high
    Société

    Droit pénal sexuel: ce qui changera dès mars prochain

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. USA UN GENERAL ASSEMBLY

    Joe Biden: «Nous montrerons notre force mais nous ne cherchons pas une nouvelle guerre froide»

  2. Pour Manu Disabato, «le président du MR doit laisser avancer ceux qui gouvernent vraiment».

    Manu Disabato (Ecolo): «Le MR doit faire preuve de clarté sur le pass sanitaire en Wallonie»

  3. image,2004-08-12,d-20040716-WH78ZA_high

    Droit pénal sexuel: ce qui changera dès mars prochain

La chronique
  • La chronique «Comme on nous parle»: il n’était pas une fois

    C’est une fille qui parle anglais sur internet. Tapez son nom, vous verrez : Shauna Dewit. Elle a 22 ans, elle est belge, francophone, elle vit à Hal et étudie à Bruxelles dans une grande école de cinéma, en néerlandais. Elle est trilingue, peut-être même plus, on ne sait pas, on ne l’a jamais rencontrée. On lui a écrit sur TikTok (1,2 million d’abonnés) et sur Instagram (369.000), elle n’a jamais répondu. Les messages ont dû se noyer dans la masse.

    La masse, ce sont principalement des hommes, très amoureux. Ils la trouvent jolie, oui, avec sa jeunesse, ses longs cheveux ondulés, ses yeux verts en amandes, ses fossettes, ses grandes dents blanches, ses taches de rousseur, ses petites grimaces trop mignonnes… Mais ce qui les rend dingues, littéralement dingues, dingues à crever, dingues à se fracasser la tête contre l’écran de leur smartphone, c’est son accent.

    Paraît qu’un francophone qui parle anglais, y a rien de plus sexy. Vos ami·e·s british vous l’ont sûrement déjà dit. Mais Shauna ! Shauna ! Shauna, son accent, c’est...

    Lire la suite

  • La grande gayole du covid wallon

    A quelques encablures de la phase du « chacun décide pour lui-même », c’est déjà l’opacité qui règne. En Wallonie du moins, car à ce stade, on a l’impression qu’il y a désormais trente-six niveaux de prises de décisions qui se penchent sur la manière de combattre la reprise du covid dans le sud du pays, et plus grand monde qui sache à quel saint se vouer.

    C’est sans doute un brin exagéré mais ce lundi il y avait à tout le moins de l’énervement dans l’air, tant le « qu’est-ce qu’on fait...

    Lire la suite