Accueil Monde France

Jean-Michel Blanquer: «Les professeurs menacés pourront demander une protection»

Le ministre français de l’Éducation tire les premières leçons de l’assassinat de Samuel Paty. Les enseignants et tous les fonctionnaires qui se sentiront menacés pourront demander une protection.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Trois semaines après l’assassinat d’un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine, près de Paris, l’émotion n’est pas retombée. Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a répondu à une dizaine de correspondants de médias internationaux, dont Le Soir.

Un hommage au professeur assassiné Samuel Paty a été organisé dans les écoles en début de semaine. Comment a-t-il été suivi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 5 novembre 2020, 23:20

    C est déplacer le problème ce sont les éventuels agresseurs qui doivent être mis hors d état de nuire et répéter encore encore et encore aux parents et à leur marmaille qu en Europe cela ne se passe pas comme cela et que si ça ne leur plaît pas qu'ils fassent leurs valises et basta

  • Posté par Pablos Gino, jeudi 5 novembre 2020, 22:14

    Ce n'est pas leur accorder une protection qu'il faut faire,il faut tout bonnement et simplement éradiquer la menace.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs