Dopage: la Russie interdite de compétitions sportives ? Le TAS va trancher avant 2021

© Photo News
© Photo News

Les audiences concernant cette procédure entre l’AMA, l’Agence mondiale anti-dopage, et la RUSADA, l’agence russe anti-dopage, qui ont débuté lundi, se sont achevées jeudi.

En raison de la situation sanitaire et des restrictions de voyage en Suisse et dans le Canton de Vaud (Lausanne) où est basé le TAS, ces audiences se sont déroulées sous un format mixte entre parties présentes et d’autres, la majorité, contactées par vidéo.

Le tribunal va à présent délibérer et «même s’il est difficile de prévoir la longueur du processus, il est déjà décidé que le TAS notifiera sa décision aux parties pour la fin de l’année», a communiqué le TAS.

La participation aux événements sportifs à risque

Cette sentence doit décider si la Russie est autorisée à participer en tant que nation aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo et à d’autres grands événements sportifs. Le TAS doit aussi confirmer ou non les sanctions imposées à la Russie pour infraction sur les règlements liés au dopage.

La Russie avait fait appel devant le TAS d’une décision de décembre 2019 de l’Agence mondiale antidopage (AMA) qui avait déclaré l’agence russe antidopage (RUSADA) de nouveau non-conforme en raison du non-respect de plusieurs conditions imposées pour sa réintégration à partir de septembre 2018.

La Russie est accusée depuis 2015 d’avoir mis en place un système de dopage de grande envergure avec la complicité des plus hautes autorités du pays.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • La légende était de retour pour un soir.

    Par Manu Salvé

    Boxe

    Boxe: retour réussi pour Mike Tyson

  • belgaimage-17968721-full

    Par Manu Salvé

    Boxe

    Boxe: retour de Mike Tyson, l’homme de fer

  • Au «Vital Club», un club de (re)mise en forme dans le quartier de Fétinne à Liège qu’elle gère toujours depuis le décès de son mari, l’ex-judoka, Marc Vallot en 2001 à seulement 38 ans.

    Par Christian Raspiller

    Judo

    Ingrid Berghmans: «Je n’ai jamais été une sportive professionnelle»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous