Accueil Culture Musiques

Gucci craque pour le son belge

La griffe italienne choisit une chanson flamande créée il y a 37 ans pour sa campagne internationale. Le musicien et vidéaste Walter Verdin raconte l’aventure de son « Mani Meme ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

M ani Meme, ça sonne drôlement bien et ça sonne surtout drôlement italien. C’est ce qui aura tapé dans l’oreille de Gucci. Mais phonétiquement, Mani Meme, c’est du néerlandais : « Maar niet met mij. » Mais pas avec moi.

C’est pourtant avec lui, avec l’Anderlechtois Walter Verdin, que la maison de haute couture a choisi de collaborer. Plus précisément, Gucci et le groupe Kering (dont Balenciaga, Alexander McQueen…) utiliseront son morceau, sorti en 1983, pendant une période de cinq ans sur leurs réseaux sociaux, leurs événements et expositions dans le monde entier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs