Accueil Monde Europe

Crimes de guerre au Kosovo: le président Thaçi incarcéré

Le président du Kosovo Hashim Thaçi a démissionné jeudi pour faire face à son inculpation par le tribunal spécial de la Haye sur les crimes de guerre commis durant le conflit contre les forces serbes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Cela lui pendait au nez depuis une dizaine d’années et l’immunité de son statut ne l’a pas préservé : formellement inculpé par le tribunal spécial sur les crimes de guerre commis à la fin des années 1990 lors de la lutte pour l’indépendance contre les forces serbes, le président du Kosovo Hashim Thaçi a annoncé sa démission jeudi. Il a ensuite été transféré au siège de cette juridiction spéciale, située à La Haye mais sous l’autorité de la justice kosovare, et placé en détention. Convaincu de son innocence, Thaçi entend « collaborer étroitement avec la justice ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs