Grippe aviaire: 46 départements français placés en risque «élevé»

Grippe aviaire: 46 départements français placés en risque «élevé»

Les autorités françaises ont passé jeudi 46 départements en risque «élevé» d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, selon un arrêté publié au Journal officiel, obligeant notamment les éleveurs à confiner les volailles ou à poser des filets de protection.

La France est à ce jour indemne d’influenza aviaire hautement pathogène. Le retour de ce virus sur le territoire national aurait des conséquences économiques majeures pour la filière, qui pourrait voir se fermer les débouchés à l’exportation.

Risque « élevé »

Le passage à un risque «élevé» déclenche l’instauration de mesures de protection renforcées, dont l’obligation de confinement ou de pose de filets pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et les basses-cours.

Par ailleurs, les rassemblements de volailles vivantes sont interdits, en particulier sur les marchés, de même que les lâchers de gibiers à plume par les chasseurs.

Il s’agit, selon l’exposé du ministère de l’Agriculture dans son arrêté, de «prendre en compte l’évolution sanitaire défavorable vis-à-vis de l’influenza aviaire dans l’avifaune en Europe». Depuis l’apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l’épizootie, qui ne présente aucun danger pour l’homme, a progressé vers l’ouest, atteignant récemment les Pays-Bas.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous