Nouveauté sur Le Soir+

Procès des attentats de Bruxelles: «Je me suis rendu compte que je ne pourrais jamais fermer ce livre définitivement»

Frédéric était dans le métro, à la station Maelbeek, lors de l’attentat du 22 mars 2016. Il confie son cheminement en tant que « victime non évidente », bien moins blessée que d’autres, non endeuillée, mais qui a dû « vivre avec » l’horreur dans laquelle il s’est retrouvé plongé. Aujourd’hui, il a décidé de se constituer partie civile, pour ne jamais regretter de ne pas l’avoir fait.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner