Elections européennes: la droite radicale populiste va-t-elle dominer le scrutin européen?

Selon les dernières estimations, l’Europe des nations et des libertés, groupe auquel appartiennent notamment la Ligue de Salvini, le Rassemblement national de Le Pen, le FPÖ du déchu Strache, le Vlaams belang, les Allemands de l’AfD et le Parti pour la liberté de Wilders, obtiendrait 75 sièges sur les 751.
 
Si le parti perd beaucoup de plumes ou n’est plus au pouvoir nulle part, les guerres internes pourraient reprendre.
Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.
La tête de liste à la Région, Cieltje Van Achter fait certes campagne dans toute la Région, même dans des bastions francophones et verts comme Ixelles, mais peine à s’imposer.
Elio Di Rupo a remonté la pente, se produisant notamment en duo avec Paul Magnette. © Belga.
La nouvelle recrue Dries Van Langenhove à côté du président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken (33 ans).
Le ministre Daniel Bacquelaine (MR) n’y coupe pas. Premier sujet d’interpellation des électeurs
: les pensions
! © Michel Tonneau.
trombinoBxl2
TrombinoWal
Aux communales, les résultats cumulés des dix-neuf communes de Bruxelles donnaient aussi les rouges légèrement en tête. Avec une large domination dans les bastions du nord, alors que les écologistes avaient pris le sud.
Les sondages donnent les verts à 19,1
% en Wallonie et 22,9
% à Bruxelles.
© Photodoc
© Pierre-Yves Thienpont.
Parlement wallon: les résultats à Namur
Si le PS d’Elio Di Rupo part favori en Wallonie, le score du MR en 2014 avec ses 25 sièges et une percée d’ Ecolo, en embuscade, pourrait réserver des surprises.
r
© Photo News
Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite