Élections 2019: les dessous du vote wallon

Belga
Élections 2019
Décodage
 
Les eurodéputés espagnols © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Carles Puigdemont devant le parlement européen à Bruxelles © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
©Pierre-Yves Thienpont/Le Soir
EU-ELECTION_SUMMIT
Weber a beau être le candidat du PPE, il faudra cette fois au minimum une coalition de trois partis pour assurer une majorité.
Les grands partis dominant traditionnellement le Parlement européen ont subi des pertes importantes lors du scrutin dimanche mais la poussée populiste de droite a été limitée.
Nigel Farage ©AFP
belgaimage-150502158-full
BELGAIMAGE-150277222
Le nouveau parti de Nigel Farage, Brexit, recueillerait 31,5 % des votes.
La présidente du RN est parvenue à faire oublier son très mauvais débat d’entre-deux tours.
©EPA
Les gains des familles écologiste, co-présidée par Philippe Lamberts et Ska Keller, et libérale expliquent aussi l’abaissement de l’étiage des groupes politiques traditionnels du Parlement, PPE et S&D.
TOPSHOT-FRANCE-EU-POLITICS-ELECTIONS-VOTE
Philippe Lamberts (Ecolo).
La liste menée par Jordan Bardella réalise un score inférieur à celui de 2014 mais supérieur au score de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. La présidente du RN est parvenue à faire oublier son très mauvais débat d’entre-deux tours.
Le choix de la rédaction
  1. ©News

    Les bulletins des Diables rouges face à Chypre: De Bruyne homme du match, Carrasco dans tous les bons coups

  2. BRITAIN ELECTIONS DEBATE

    Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

  3. «
Deliveroo nous a fait signer une nouvelle convention. Conséquence
: je gagne entre 20 et 30
% de moins qu’avant. On me paie 5,32 euros la course désormais
», affirme un livreur.

    Deliveroo, Uber Eats, Takeaway: les coursiers, toujours en dernière ligne

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Mesdames, Messieurs, la Commission! Enfin…

    On croyait que les affaires courantes étaient une spécialité belge. Mais depuis un mois, on a découvert que l’Europe nous les enviait au point de les adopter. La Commission von der Leyen, qui devait entrer en fonction le premier novembre dernier, est en effet restée dans les paddocks bruxellois faute d’être au complet.

    Mais ces affaires courantes, qui font déjà mauvais genre chez nous, faisaient carrément tache pour une Union européenne déjà accusée de paralysie quand la Commission est de plein...

    Lire la suite