Accueil

La FN Herstal et ABC (Gand) sélectionnées pour équiper les futurs chasseurs de mines (2)

Deux entreprises belges, ABC et FN Herstal, ont été choisies par le consortium Belgium Naval & Robotics pour fournir des équipements destinés aux futurs navires de lutte contre les mines, produits par la société française Kership pour le compte du consortium et destinés aux marines belge et néerlandaise, ont annoncé jeudi les différents partenaires.
Temps de lecture: 3 min

"FN Herstal et ABC fourniront des capacités critiques pour ces navires, respectivement dans le domaine du système de combat et de la propulsion", ont précisé Naval Group et Kership dans un communiqué.

FN Herstal équipera les douze MCMV (navires de lutte contre les mines, NDLR) avec des postes de tir télécommandés Sea deFNder® comprenant des mitrailleuses FN®M2HB-QCB de calibre 12.7 mm.

"Ces postes de tir télécommandés permettent une capacité de tir télécommandée optimisée, nuit et jour, et assurent une cadence de tir élevée tout en gardant l'opérateur en parfaite sécurité. Cet équipement de pointe est spécifiquement dédié aux forces navales et répond parfaitement à l'accomplissement d'un vaste éventail de missions en mer comme l'anti-piratage, la lutte contre le terrorisme, l'interception du trafic maritime et la surveillance des eaux territoriales", précise le texte.

ABC (Anglo Belgian Corporation), basée à Gand (Flandre orientale), est pour sa part l'un des principaux fabricants de moteurs à vitesse moyenne et dispose de plus de 100 ans d'expertise dans le développement de moteurs diesel à vitesse moyenne et de groupes électrogènes pour la propulsion de différents types de navires. La société va équiper chacun des douze MCMV avec trois groupes électrogènes, soit 36 groupes électrogènes au total.

"En tant que partenaires clés, les équipes de ABC et FN Herstal contribueront au développement, à la production et la livraison de ces MCMV. Les sociétés seront impliquées dans tout le processus industriel et participeront aux essais en mer et à la formation de l'équipage", ont ajouté Naval Group et Kership.

Le montant de ces deux contrats n'a pas été précisé.

"Nous sommes fiers de nous associer avec des entreprises belges qui sont des experts dans leur domaine. Ces partenariats importants constituent un succès supplémentaire pour le programme de navires de lutte anti-mines. C'est également une autre preuve que ce programme offre de nombreuses possibilités de coopération fructueuses avec l'industrie belge", a commenté le directeur du programme Naval Group, Éric Perrot, cité par le communiqué.

Le contrat de conception et de construction de douze nouveaux navires de lutte contre les mines (MCM) a été accordé l'an dernier par la Belgique - qui dirige le programme au profit des marines belge et néerlandaise - à Belgium Naval & Robotics (BNR), un consortium de droit belge rassemblant les sociétés françaises Naval Group et ECA Robotics. Le montant total du contrat est d'environ 2,2 à 2,6 milliards d'euros.

Six bâtiments sont destinés à chacune des deux marines, avec les livraisons prévues à partir de 2024.

Parmi les autres fournisseurs déjà retenus figurent l'entreprise belge Brusselle Carral Marine (BCM), basée à Zeebrugge, choisie pour fournir de l'équipement de pont, et le consortium UMS SKELDAR, rassemblant le groupe suédois Saab et la société suisse UMS AERO Group, qui livrera un drone aérien Skeldar V-200 UAV. La société française iXblue a été sélectionnée pour la livraison de sonars et de systèmes de navigation inertielle et de positionnement et de communication acoustique sous-marin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une