Joaquín Guzmán (à gauche) et Dámaso López lors de leur arrestation, respectivement en 2014 et 2017.
«Industry»: la doudoune et, cravate noire, Robert Spearing (incarné par Harry Lawtey) qui subit un bizutage permanent pour ses choix vestimentaires.
RTX8EO9X_Plan de travail 1
Massimo et Edena dans leur camping-car.
RTS2TWVO1
RTS2Z0HF1
20tBf8k2Kcv8jO0iMEtUOX1
«Nous avons l’apparence de combattants. Mais ce que nous voulons, c’est faire du sport. Aucun de nous ne fait partie d’une milice», affirme Linus Lewandowski à propos d’Homokomando.
«Gates en enfer. Dites non à Bill Gates.»
Glenn Close et Amy Adams.
trevidic
Joe Biden et Bernie Sanders.
Les Premiers ministres polonais Mateusz Morawiecki et hongrois Viktor Orbán.
HOMMEARBREOK
Les embarcations utilisées par les migrants pour rejoindre les îles Canaries.
«Parler».
Le choix de la rédaction
  1. 57674577

    Après un quadrimestre d’isolement, les étudiants sont en perte de sens

  2. Pfizer veut se défaire de cette réputation de groupe peu innovant et veut se recentrer sur la recherche.

    Pfizer veut toujours être le premier

  3. 10906338-040

    Livraison de vaccins contre le coronavirus: de bonnes et de mauvaises nouvelles

La chronique
  • La chronique Carta Academica: «Des bienfaits macroéconomiques des politiques fiscales redistributives…»

    C’est peu dire que la crise sanitaire en cours a beaucoup contribué à une accentuation de la dualisation sociale. Pour s’en convaincre, on scrutera de près les rapports de l’OCDE (1). D’après cette source, les secteurs les plus affectés sont ceux qui emploient davantage de travailleurs précarisés et/ou peu qualifiés. Que l’on songe, par exemple, à l’Horeca.

    À l’opposé, comme n’a pas non plus manqué de le relever l’OCDE, les ménages qui disposaient déjà avant la pandémie d’un patrimoine financier conséquent ont continué à s’enrichir. À la base de cette divergence, on pointera les performances des marchés financiers portés à bout de bras par les banques centrales depuis le krach de la fin mars de l’année dernière.

    Confinement et bazooka monétaire

    Souvenons-nous. Alors que les mesures de...

    Lire la suite

  • Seuls les adultes peuvent supporter de perdre le temps qu’ils ont déjà eu

    Interdits de voyager tout le mois de février ! Cette période délimitée vise surtout à contrer les velléités de prendre l’air hors de Belgique le Mardi gras. Dans le concret, reconnaissons-le, cet interdit-là n’est pas celui qui va affecter le plus de Belges ; cela fait des mois désormais que la plupart d’entre nous ne bougeons quasi plus, ou alors à l’intérieur d’un périmètre très déterminé ou de nos quatre murs nationaux.

    ...

    Lire la suite