Un pauvre recevant de la nourriture dans un parc de Mexico City
: «
Bon nombre de pauvres qui se déplacent en rue n’utilisent pas de masques
», regrette Elena Poniatowska.
Andreï Sakharov.
ORDIPORTABLE
POLICIERE
HOMMESLIVRES
RTS2R4E9
Un des selfies réalisés par Spike Lee après cet entretien.
restopersonnes
RTX6RRVS
Les deux tweets de Donald Trump signalés ce mardi.
A Londres, la solution est d’encourager les piétons et les cyclistes en réduisant la capacité des bus et du métro.
92830128_10158340283483501_2151103519451512832_
Turbine-Beauty-Shots-dreiviertel-2_1076x6061
aleveque1
A Goumois, les douaniers ont remplacé les touristes.
«
Son objectif était très simple
: aider sa famille à sortir de la pauvreté
», souligne Nguyen Thi Huan, la mère de Nguyen Dinh Luong, 21 ans.
Le choix de la rédaction
  1. d-20200519-GG8AAK 2020-07-21 18:57:50

    En Wallonie et à Bruxelles, la deuxième vague va surpasser la première dans les hôpitaux

  2. Qu’est-ce qui a rendu possible le scénario catastrophe que la Belgique a connu au cours de la première vague de la pandémie de covid
?

    Maisons de repos: le plan pandémie dont personne ne se souvenait

  3. B9724675904Z.1_20200922174905_000+GJQGNMJ8E.1-0

    La saga ZenTech n’est pas terminée: l’État n’a toujours pas payé

La chronique
  • Le magazine Wilfried se lance en Flandre: «Belgophile, et alors?»

    Comprendre et ne pas juger, c’est la philosophie du magazine Wilfried. Mais la nouvelle originalité désormais de ce projet rédactionnel, c’est qu’il n’y a pas un mais deux Wilfried, l’un en français, l’autre en néerlandais pour un produit « half en half » comme le dit François Brabant, le rédacteur en chef de l’ » aile » francophone. Après «  Wilfried raconte la Belgique », voici donc «  Wilfried, de raconteur van België » avec 50 % environ de textes communs.

    Ce magazine a vu le jour en juin 2017, à l’initiative du journaliste François Brabant, connu notamment pour un livre qui a fait date sur le PS liégeois et ses talents de conteur de coulisses. Son idée : faire du format long, en interview et en reportage, par écrit et en photos, à raison de quatre éditions par an. Outre la grande qualité du contenu et du contenant, le magazine – qui doit son nom à Wilfried...

    Lire la suite

  • Notre santé jouée au poker: confiner ou pas, attendre ou pas?

    Qui sommes-nous pour pousser ou pas à un reconfinement ? La période inouïe que nous traversons incite à la modestie et à la prudence. Les responsables politiques n’ont par contre, eux, pas le choix : les chiffres actuels laissent penser que la première semaine de novembre, les images de malades empilés dans les couloirs des hôpitaux ou transférés en catastrophe vers d’autres pays proviendront de Belgique et en particulier de Wallonie et de Bruxelles. De chez nous !

    ...

    Lire la suite