Coronavirus - Comeos satisfait des nouvelles mesures de soutien

Ces mesures correspondent à une baisse de charges de 530 millions d'euros, estime Comeos. Il est notamment question de reports de paiements fiscaux ou de cotisations patronales ou d'une exonération de cotisations patronales ONSS pour le troisième trimestre pour les magasins contraints de fermer leurs portes.

"Beaucoup de nos commerçants ont été contraints de fermer leurs portes ou réalisent à peine une fraction de leur chiffre d'affaires normal. Une baisse de charges de cette ampleur va les aider à traverser cette période difficile", a réagi le patron de Comeos, Dominique Michel.

Tous les problèmes ne sont pas résolus pour autant, nuance Comeos, car les loyers et certains coûts fixes, comme les taxes locales, continuent à courir. Comeos demande un soutien public également sur ces points.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Depuis la début de la crise sanitaire, c’est sur Zoom ou sur Skype que les candidats ont dû défendre leurs qualités et compétences.

    Par Cécile Danjou

    Emploi

    Comment la crise a accéléré le recrutement 2.0

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous