Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Bientôt une IGP pour quatre charcuteries gaumaises ?

Le ministre Willy Borsus demande la reconnaissance des saucissons, colliers, baudruches et pipes gaumaises en qualité d’indication géographique protégée. Le processus prendra quelques mois avant une reconnaissance européenne éventuelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

A l’instar du pâté gaumais, cette excellente tourte de pâte levée farcie de viande de porc marinée, et de la pomme de terre « Plate de Florenville », la région gaumaise pourrait dans les mois à venir avoir de nouveaux produits reconnus comme IGP (indication géographique protégée), une reconnaissance européenne qui permet de défendre et de valoriser une production spécifique à un territoire. On se rappellera le long combat des charcutiers ardennais pour faire reconnaître leur saucisson d’Ardenne dont le nom était largement galvaudé puisque jusqu’à sa reconnaissance, il pouvait être fabriqué en Flandre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 7 novembre 2020, 13:24

    Vive Willy Borsu, le nouveau général de Gaume.

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs