Accueil Société

Infirmières, chômage temporaire, droit passerelle: les mesures phares pour soutenir l’emploi et l’économie

Le gouvernement fédéral a adopté une série de mesures socio-économiques visant à venir en aide aux entreprises, aux travailleurs et aux allocataires sociaux. Voici les quatre principales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Nous sommes dans un pays solidaire. Cela signifie que quand il y a des gens, des entreprises dans une situation difficile à cause d’un destin qu’ils ne maîtrisent pas, on leur vient en aide ». Par cette introduction, le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a donné le la de la conférence de presse prolongeant le « kern » de ce vendredi matin. Lors de ce conseil des ministres restreint, les partenaires de la coalition Vivaldi ont adopté une série de mesures. Voici les quatre principales.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, vendredi 6 novembre 2020, 20:50

    Le pouvoir est abject! Les membres grassement payés de ce gouvernement se fichent comme d'une guigne des petites entreprises qu'ils mènent de force à la faillite en prenant des décisions liberticides les empêchant de travailler et les menant au suicide! Mesdames et messieurs les minables politicards enfermés dans vos tours d'ivoire, qu'attendez-vous pour les aider à faire face à leurs frais fixes? Vous croyez qu'avec le droit passerelle, qui n'a pas la hauteur de vos revenus plantureux, divers et variés, il est possible de faire vivre une famille et couvrir les frais fixes des locaux commerciaux d'une entreprise? Prendre des décisions dont vous ne subissez aucune conséquence est facile pour vous, malgré qu'elles soient illégales, anti-constitutionnelles et ouvrent la voie à la dictature. Sera-t'il nécessaire de d'organiser une révolution du genre 1789 pour nous faire entendre? Pensez que vos tours d'ivoire risquent de se briser!

  • Posté par Mengal Yves, vendredi 6 novembre 2020, 17:54

    Faux cul Il commence à avoir peur du secteur… 400 millions pour les médecins … 200 millions maintenant pour l’ensemble dilué du personnel hospitalier avec primes y compris pour structures de soins à domicile et maisons médicales - et les infirmières indépendantes représentant 70% de l’activité en soins à domicile ??? Oubliées ?? 200 millions donnés de nouveau aux partenaires sociaux, + en plus des 600 millions déjà octroyés aux employeurs et BMF hospitalier mais sous discussion avec les mêmes partenaires sociaux et 1 million octroyé au Maribel social géré aussi par les partenaires sociaux Quelle part spécifique pour le secteur infirmier qu’il vient de laminer avec sa loi délégation à du personnel non qualifié – RIEN de nouveau Comme MDB, le mot « infirmier » lui arrache les cordes vocales et il ne le prononce que très peu sauf pour continuer le travail de détricotage entrepris par MDB avec l’assentiment des partenaires sociaux flamands (IFIC) et principalement des employeurs flamands (ZorgNet-Icuro) Les infirmières sont totalement lésées Il les croit malléables et dociles Mais le Ministre Vandenbroucke doit savoir que cette situation est terminée et qu'il doit trembler après avoir pleurniché Ce sont des miettes qui ne soutiennent ni ne valorisent spécifiquement le secteur infirmier C'est de nouveau un leurre et une manipulation politique que la population doit comprendre Cet homme est dangereux ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs