Roberto Martinez après les spéculations entourant l’Euro: «Le plus important est qu’il se déroule»

@News
@News

Selon le format actuel, l’Euro 2020 devrait être organisé dans douze villes et autant de pays différents. L’été dernier, la crise du coronavirus a reporté le tournoi à l’été 2021 (11 juin-11 juillet).

La deuxième vague de Covid-19 actuellement en Europe fait craindre que la situation ne soit pas réglée à ce moment-là. Les vingt-quatre sélections parcourant l’Europe, avec dans leur sillage les médias et éventuellement des supporters, semble un scénario de plus en plus improbable chaque jour.

« Le plus important est que le tournoi puisse avoir lieu », a déclaré l’entraîneur national Roberto Martinez vendredi lors d’un point de presse. « Nous espérons tous que le tournoi puisse se jouer dans douze sites, ce qui serait une célébration magnifique et un événement unique dans le football européen. Mais il faut suivre la situation et je suis sûr que l’UEFA aura deux ou trois autres options, tout le reste n’est que spéculation. En raison du Covid-19, vous ne pouvez pas planifier un événement avec un seul scénario possible. Tout le monde se prépare actuellement et nous verrons si le format actuel est maintenu ».

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a admis que l’UEFA prépare plusieurs scénarios en vue de l’Euro 2020 et que même un tournoi à huis clos est possible. Le Slovène a indiqué que l’intention n’était pas de bricoler le format, mais qu’il pourrait être modifié si nécessaire.

En attendant, selon le journal Le Parisien, l’UEFA est également de plus en plus consciente qu’un championnat européen dans un pays est beaucoup plus facile à organiser, compte tenu des circonstances actuelles. La première option serait alors la Russie, qui a déjà organisé avec succès la Coupe du monde il y a un peu plus de deux ans et dispose donc déjà de toutes les installations nécessaires pour accueillir l’Euro. Avant que la décision ne soit prise au printemps de reporter d’un an le championnat d’Europe, la Russie avait déjà montré sa volonté d’accueillir le championnat d’Europe pendant l’été.

L’UEFA n’a rien voulu confirmer au Parisien en début de semaine. La Confédération européenne de football a souligné dans une réaction au journal qu’elle veut prendre le temps de prendre une décision correcte sur l’organisation de la phase finale du tournoi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous