Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: le profil des électeurs de Biden et de Trump (infographie)

On disait l’Amérique fracturée : une radiographie de l’électorat au sortir des bureaux de vote le confirme. D’aucuns estimaient par ailleurs que Trump était devenu président sur un malentendu : ils se sont trompés.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 11 min

L’élection présidentielle américaine 2020 restera dans les annales à maints égards. Le critère le plus factuel est son taux de participation record. Alors que le dépouillement n’était pas encore achevé dans plusieurs États, Joe Biden avait d’ores et déjà battu le record de 69,49 millions de votes populaires établi par Barack Obama en 2008, avec plus de 74 millions de votes.

Mais, par-delà les caricatures faciles, qui sont ces électeurs qui se sont déplacés en masse pour choisir une certaine vision de l’Amérique, radicalement différente de l’autre proposée ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Andre Georges-marc, samedi 7 novembre 2020, 14:55

    J'ai vu ce 7.11 sur TF1 le vrai visage d'un supporter de Trump. Les journalistes était à Wilmington et attendais la prise de parole de Biden. Afin de meubler leur reportage il ont posé deux questions à un personnage présent qui dénotait. Celui-ci, visage sec raviné, tourmenté et regard fixe, veste rouge et casquette rouge enfoncée sur la tête a dit être venu spécialement de Floride située à environ 1400 km. Lorsqu'on lui a demandé quel était son message, le regard toujours aussi statique, le regard figé dans le vide, la seule chose qu'il a pu dire de façon quelque peu compréhensible, c'est qu'il était venu pour dénoncer le vol électoral par les Démocrates. Je vous avoue que l'homme donnait l'impression de sortir d'un hôpital psychiatrique et que je n'aurais jamais souhaité le rencontrer au coin d'un bois. Par là, je ne veux pas dire que les supporters de trump sont tous des fous ou des débiles, mais si l'on se réfère aux manifestations qu'ils n'ont pas manqué d'organiser et aux tentatives violentes qu'il ont organisées armes au poing pour arrêter les dépouillements, quantité des supporters républicains ont plus leur place dans des asiles ou derrières des barreaux.

  • Posté par Alain B, vendredi 6 novembre 2020, 20:17

    Le parti républicain : entre QAnon et le projet Lincoln ...

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs