Brexit - Goldman Sachs va transférer des milliards de Londres à Francfort (source financière)

L'établissement prévoit aussi de muter environ 100 salariés de la capitale britannique vers un pays de l'UE d'ici la fin de l'année, a ajouté cette source.

Contactée par l'AFP, Goldman Sachs n'a pas souhaité commenter.

L'établissement n'est pas le premier à se préparer au Brexit en transférant des fonds: JPMorgan Chase est aussi en train de renforcer ses liquidités dans sa filiale allemande, qui abritera ses activités de courtage dans l'UE une fois terminée la période de transition post-Brexit, fixée au 31 décembre.

Selon l'agence Bloomberg, la première banque américaine par actifs prévoit de déplacer au total environ 200 milliards d'euros d'ici la fin de l'année.

Le Brexit se traduit notamment pour les établissements financiers installés à Londres par la perte du "passeport européen", qui leur permet de proposer services et produits financiers dans toute l'Union.

Les grandes firmes financières mondiales se préparent depuis plusieurs années maintenant à cette échéance, transférant une partie de leurs équipes londoniennes et de leurs activités dans divers bureaux européens, dont Francfort, Paris ou Dublin.

Il reste désormais moins de deux mois au Royaume-Uni pour conclure un accord commercial avec son ex-partenaire.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, soit s'entretenir samedi avec le Premier ministre britannique Boris Johnson pour un "état des lieux" des négociations, actuellement dans l'impasse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous