Accueil Sports Autres sports Voile

Vendée Globe, le tour du monde des extrêmes

La course au large la plus mythique au monde enregistre cette année un record de participation : 33 skippers dont 6 femmes. Le record de 74 jours pour ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, devrait être largement battu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

On l’appelle l’« Everest des mers ». Mais comme le fait remarquer Samantha Davies, l’une des six navigatrices qui seront au départ du Vendée Globe dimanche aux Sables d’Olonne, « combien de milliers sont-ils à avoir déjà escaladé cette montagne mythique de l’Himalaya ? » L’an dernier, 885 en ont atteint le sommet, répond la statistique. Et quelques milliers d’autres l’ont approché sans y arriver. Dimanche, sur le coup de 13h02, ils seront 33 (un record) à partir à l’assaut de cette course au large mythique : un tour du monde sans escale et sans assistance que seuls avant eux, 167 marins ont affronté, et 89 seulement ont bouclé, au fil des huit premières éditions de cette épreuve née en 1989.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Voile

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs