Accueil Société

Coronavirus: personne n’a vérifié la qualité des tests rapides approuvés par la Belgique

La Belgique a publié une liste de 12 tests rapides qui seront remboursés. Mais elle n’a tenu compte que des déclarations faites par le fabricant, sans les vérifier. La société wallonne Coris est mise hors jeu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les tests antigéniques rapides, c’est le nouveau dada de nos ministres de la Santé. Jeudi soir, ils annonçaient que ce type de tests ferait désormais partie intégrante de la stratégie belge, à côté des traditionnels PCR. Ces tests ayant l’avantage de livrer un résultat en 15-20 minutes, un peu à la manière d’un test de grossesse (un professionnel bien protégé enfonce une tigette dans votre nez, puis cette tigette est plongée dans une solution et au bout d’environ un quart d’heure, le petit « boîtier » affiche un résultat positif ou négatif).

Reste à choisir les firmes auprès de qui l’Etat, les Régions ou les hôpitaux pourront passer commande. Car il existe des dizaines de modèles sur le marché. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a donc été chargée de définir une liste de tests rapides recommandés. Et seuls les tests présents sur cette liste seront remboursés. Ne pas être retenu fait donc perdre toute chance d’obtenir une commande d’une institution belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, dimanche 8 novembre 2020, 1:02

    Tant que le politique a vérifié ce qu'il touchera dessus (par mandats ou autres), c'est ce qui compte.

  • Posté par Wilmes Paul, samedi 7 novembre 2020, 17:04

    Ces test c est un grosse comedie,c est vrai que cela rapporte gros et de plus le vaccin qui sera peut etre trouve ou jamais puisqu il mute.Mes parent sont dans une maison de repos et ils ont ete cloitre 3 fois pour suspicion de corona,et mon pere est mort(pas du covid) la semaine passe tout seul dans sa chambre ,avec sa femme et ma tante dans des chambres contigue ,qui etaient confine pour suspicion de coron19.Mon pere avait 98 ans et sa femme 98 ans egalement ils ont connue la guerre ,sa femme n a pu l accompagne dans ces dernieres heures par peur de contamination.Je crois que le monde devient fou. wilmes Jean paul

  • Posté par colin HENRI, samedi 7 novembre 2020, 13:02

    Que penser du système de test en Belgique voila une semaine que mon fils à passe sont test au Hal des expo a la Louvière et toujours pas de résultats vous comprenez bien qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas Alors quand on dit que la Belgique a un taux de mortalité le plus élevé en Europe ce n'est que normal . Voila pour moi, plus de sorties autres que le strict minimum il me semble qua 74 ans j'ai mérite une fin de vie autre que celle que j'ai depuis 8 mois

  • Posté par Oscar Pascal , samedi 7 novembre 2020, 12:58

    Bien qu'étant la 1ère puissance économique, cet article prouve que l'Europe de la santé n'existe PAS (Tout comme l'Europe de la défense - depuis le brexit- seul la France est une puissance globale car elle seule a une armée puissante - c'est tellement vrai que si l'armée française n'était pas au Sahel -l'Europe aux abonnés absents-, les portes seraient grandes ouvertes pour les combattants islamistes). Effectivement, pour quelles raisons la Belgique devrait elle vérifier la qualité des tests antigéniques dès le moment où des pays comme la France, l'Allemagne, Portugal et bien d'autres pays ont effectué les vérifications et validé d'innombrables tests rapides, ceux-ci étant déjà disponibles et utilisés ? Ou alors il faut oser DIRE que les scientifiques de ces Pays sont de sombres idiots ! Ces tests étant disponibles depuis mai, ce qui est une démonstration du manque d'anticipations et de préventions est que la Belgique aurait déjà être en possession de millions de ces tests à dispositions pour tous les milieux stratégiques, ces tests "zappant" les laboratoires, prélèvements inclus, 30 minutes suffisent pour obtenir le résultat. J'ai retenu une seule chose du discours du président français (toutes les mesures annoncées étaient immédiatement relayaient par des régions!) La prochaine fois nous serons prêts, pour qui veut réfléchir un peu cela voulait dire que la France n'était pas prête. Ne parlons pas de la Belgique. Pour les partisans du sensationnalisme morbide, qui peut croire un instant que des taux d'absentéismes, jusqu'à 30%, étaient le fait des unités covid ? Cela étant avec de tels taux d'absentéismes (compréhensible car soit infecté(e)s, soit suspecté d'être infecté(e)s ) comment peuvent fonctionner les milieux hospitaliers, de même dans les maisons de repos, bref tous les secteurs stratégiques ? Raison pour laquelle l'OMS ne cesse de répéter depuis janvier :" tester, tester, tester, tester, toujours tester et alors seulement isoler (confiner), l'OMS désapprouvant le confinement à l'aveugle. Le problème, les logistiques de préventions des tests massives, fluides et rapides. Le fiasco

  • Posté par Centrale Generale De La Fgtb , samedi 7 novembre 2020, 12:49

    C'est l'Afrique sans mauvais jeu de mot et on y va plein pot

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs