Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: distancé, Donald Trump ne s’avoue pas vaincu

La Pennsylvanie tardait encore à délivrer son verdict vendredi soir, avec ses 20 grands électeurs susceptibles de propulser définitivement Joe Biden à la Maison Blanche, après 3 jours de dépouillement sous tension dans une demi-douzaine d’Etats clés.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Donald Trump se débattait encore vendredi, quoique de plus en plus faiblement, à Washington. Définitivement distancé en Pennsylvanie, le président sortant continuait de contester l’évidence, sur le principe. Se plaindre de s’être fait «voler» sa réélection, voire dénoncer des fraudes supposément innombrables, et systématiquement démenties par des juges locaux en Géorgie, dans le Wisconsin ou le Michigan. Un recomptage des voix semblait inévitable dans le premier cité, le Peach State, à cause de l’écart infime entre les deux candidats, inférieur au plancher accepté de 0,5 % des voix. L’éventualité paraissait en revanche plus lointaine dans le Wisconsin, où Biden s’est imposé par plus de 20.000 voix d’écart mardi, aucun recomptage n’ayant jamais renversé une telle marge, selon la firme d’analyse électorale Edison Research.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Capiaux Alain, lundi 9 novembre 2020, 11:05

    J'adore les certitudes de tous sur la victoire de Biden, Biden ne sera président quand il sera officiellement le cas. Pour l'instant ce ne sont que les médias qui le proclament ! J'ai également l'impression que la victoire (?) de Biden est plus tôt une victoire à la Pyrus, majorité étriquée à la chambre, minorité au sénat que pourra t'il faire? En politique étrangère revenir dans l'accord de Paris il faudra une Loi, revenir dans l'accord sur le nucléaire iranien il faudra une Loi et l'approbation des alliés des USA au Moyen-Orient comme l'Arabie Saoudite et Israël pour ne citer que les principaux. Pauvre Biden

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, samedi 7 novembre 2020, 14:33

    Gardez en mémoire que Barnum est président jusqu'au 20 janvier 2021, et qu'il ne va certainement pas se priver du plaisir de prendre toutes les mesures et décisions possibles pour saboter le mandat de Biden, qui devra gérer et réparer tout . Détruire celui-ci et se représenter en 2024 comme Le Sauveur Elu par les Evangélistes. A peu de chose près, il aura alors l'âge de Biden maintenant. Donc, pas à exclure ? Il aura toujours son électorat nostalgique de demeurés incultes chatouilleux de la gâchette et de la baston et ivres de vengeance. Aussi, que seront les deux Chambres ?

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, samedi 7 novembre 2020, 14:16

    RidiculoUSA

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , samedi 7 novembre 2020, 12:05

    On est peut-être débarrassés de cet individu quoique pour 2024 le parti républicain devenu "parti Trump" serait sans doute prêt à toutes les compromissions pour revenir au pouvoir. Mais ce type a semé pendant 4 ans les graines de la division, du racisme, de la haine, de la corruption, du mensonge permanent et j'en passe. Et donc le "trumpisme" semble s'être enraciné puisque nonobstant son mandat calamiteux et son je m'enfoutisme à l'égard de la tragédie du Covid, il a fait plus de voix qu'il y a 4 ans. Donc il a encore un fameux soutien. Et cette division profonde qu'il s'est plu à créer ne sera peut-être jamais réparée.

  • Posté par COURARD DIDIER, samedi 7 novembre 2020, 11:41

    Bon, au vu des chiffres, je pense que l'on peut raisonnablement être très optimiste, Trump is out!!!... Mais ce type est une vraie sangsue et Biden n'en a vraisemblablement pas encore finit avec lui... La bête n'est encore que blessée et elle peut nous réserver quelques sursauts surprises. Je crois que Trump est tellement narcissique, qu'il est incapable de reconnaître qu'il est battu et si sa sortie lui apparais comme inévitable, il fera tout pour sortir en victime en faisant un maximum de dégât au passage.

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs