Premier League: Manchester United renverse Everton et se relance, Cavani marque son premier but! (1-3, vidéos)

Edinson Cavani
Edinson Cavani - EPA

Manchester United est allé gagner son match de la peur à Everton (2-1), samedi, lors de la 8e journée de Premier League, enfonçant un peu plus les Toffees mais soulageant surtout la pression sur son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer.

Après la défaite face à Basaksehir Istanbul (2-1) en Ligue des Champions en milieu de semaine et des rumeurs de contacts entre Mauricio Pochettino et les Red Devils, les rumeurs allaient bon train sur le futur du coach norvégien.

Si ces trois points laissent Manchester dans la seconde moitié du classement (13e avec 10 points), ils écartent un peu le spectre d’un renvoi.

Pour l’autre club de Liverpool, en revanche, c’est un quatrième match sans victoire de suite (1 nul, 3 défaites), après avoir entamé la saison par quatre victoires.

Carlo Ancetotti avait pourtant récupéré Lucas Digne, qui a purgé sa suspension, et avait fait de nouveau confiance au gardien international anglais Jordan Pickford, mais cela n’a pas suffi à relancer son équipe.

De son côté, Solskjaer avait pris des décisions fortes, revenant à son 4-2-3-1 au lieu du 4-4-2 avec milieu en losange et surtout laissant Paul Pogba sur le banc pour une option plus défensive, avec Fred et Scott McTominay en double pivot.

Malgré un début de match plutôt dynamique, Manchester a concédé l’ouverture du score sur une action où la passivité de Victor Lindelöf a permis à Dominic Calvert-Lewin de dévier de la tête pour Bernard qui a marqué d’un tir rasant près un bel enchaînement (1-0, 19e).

Mais les Red Devils n’ont pas gambergé trop longtemps. Six minutes plus tard, au terme d’une séquence de 49 secondes avec 20 passes entre huit joueurs différents, Bruno Fernandes, dans une défense bleue où personne n’a bougé ni sauté, a égalisé d’une tête décroisée (1-1, 25e).

Sept minutes plus tard, le Portugais a adressé un centre en rupture pour la tête de Marcus Rashford, lancé.

L’attaquant anglais sautait haut mais ne touchait pas le ballon, qui allait mourir après un rebond, dans le petit filet de son coéquipier en sélection, Pickford (1-2, 32e).

Dans le temps additionnel, le premier but sous ses nouvelles couleurs de l’Uruguayen Edinson Cavani (3-1, 90+4) – sur une passe décisive de Fernandes –, a donné plus d’ampleur à ce succès qui rendra la trêve internationale qui s’annonce un peu moins pesante à Old Trafford.

Mais l’irrégularité récurrente de son équipe reste une grosse pierre dans le jardin de Solskjaer qui n’arrive pas à se débarrasser de son étiquette de coach perpétuellement en sursis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Xavier THIRION

    Anderlecht

    Anderlecht: l’énigme Mustapha Bundu

  • SOCCER EL D4 STANDARD VS LECH POZNAN

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Dans le Top 7, le Standard est invincible: le club liégeois ne perd plus dans les «grands» matches!

  • Reuters

    Par Jean-François Patte

    Espagne

    Real Madrid: Eden Hazard risque de ne plus jouer en 2020

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous