Lionel Messi sur le banc contre le Betis avec Barcelone: «Il n’est pas assez frais pour jouer»

Lionel Messi
Lionel Messi - Photo News

D’après la télévision régionale catalane TV3, Messi, qui est censé rejoindre la sélection argentine à partir de lundi, ressent des douleurs à une cheville et se serait mis d’accord avec son entraîneur Ronald Koeman pour ne pas débuter ce match.

La ligne d’attaque du Barça sera composée des internationaux français Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé, ainsi que des jeunes Pedri et Ansu Fati.

«On n’est pas en train de parler d’une blessure, il n’est juste pas frais. Cela fait beaucoup de matches, et comme l’a déjà dit Koeman, si un joueur n’est pas frais à cent pour cent, c’est mieux qu’il démarre le match sur le banc», a commenté l’assistant de Koeman au Barça, Alfred Schreuder, au micro de Movistar+ avant le coup d’envoi.

C’est la première fois que la Pulga (puce, en espagnol), qui réalise un début de saison loin de ses standards habituels avec quatre petits buts marqués en championnat (tous sur pénalty), ne débute pas un match cette saison.

Il s’agit du premier match que Messi ne débute pas en Liga depuis le 28 septembre 2019 contre le Séville FC, pour lequel il était blessé aux adducteurs.

La dernière fois que Messi a débuté une rencontre et n’est pas entré en jeu en Liga, c’était le 15 mai 2011 contre le Deportivo La Corogne, pour la 37e journée.

Pour rappel, sa position de remplaçant lors d’un match sous Luis Enrique avait généré des tensions dans le vestiaire et avait précipité le départ de l’ex-entraîneur blaugrana, actuel sélectionneur d’Espagne, en 2017.

Avec deux petites victoires en six matches, le FC Barcelone a mal démarré son championnat, et pointe à la 13e place provisoire du classement, avant cette rencontre face au Betis.

Le Betis Séville, pour sa part, devra composer sans l’international français Nabil Fekir, blessé aux ischio-jambiers juste après avoir été rappelé par Didier Deschamps pour la fenêtre internationale qui s’ouvre lundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • 2513891

    Par Cédric Martin (avec Fr.L.)

    Charleroi

    Defays, de futur Mazzù à éternel T2 de Charleroi?

  • 2547381

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Nmecha revient sur le coup de gueule de son coach: «Je n’avais jamais vu Kompany en colère comme ça avec nous»

  • Nicolas Raskin au duel avec Jakub Moder au milieu.

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Raskin et Cimirot ont montré la voie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous